Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 18:37

A l’Est, la rue des Postes coupe le chemin de l’évêque à la place des Quatre Chemins. Au sud, entre la rue des Sarrazins et la rue du marché on ne trouve aucune construction. La commune est donc très ramassée, concentrée entre les rues Manuel, des Sarrazins, Deschodt et le boulevard Vauban.

Wazemmes comprenait jusqu’au XIXème siècle le faubourg de la Barre à l’ouest et le faubourg des Malades à l’est. Ces faubourgs demandèrent successivement leur autonomie. Le faubourg des malades était séparé de Wazemmes par la plaine des Moulins, situé à 3 ou 4 km du centre de Wazemmes. Les habitants se plaignaient du mauvais état des chemins de terre pour se rendre à l’église, et la mairie au cimetière.

En 1833, ce faubourg se sépare de Wazemmes et forme la commune des Moulins. Suivant cet exemple, le faubourg de la Barre demande lui aussi son autonomie. Wazemmes refuse et fait construire à cette intention l’église Notre Dame de la Consolation sur l’emplacement de la ferme « Vaucher » près des remparts (trop près d’ailleurs pour le génie militaire qui voulait détruire le perron qui se trouvait sur son territoire réservé…) C’est cet énième problème entre la municipalité et les autorités militaires qui précipita l’annexion par Lille des communes environnantes dont Wazemmes, Esquermes, Fives et Saint Maurice des Champs).

Cette église se trouve à l’intersection des rues Nationale et Solférino, derrière le Palais Rameau. Wazemmes fait ensuite payer et élargir la rue Colbert par Lille, qui sera prolongée en 1848, et la rue du Port.

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
commenter cet article

commentaires