Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 11:45

Wazemmes devient un village bien administré sous l’autorité d’un bailli choisi par l’évêque et qui réside à Lezennes. Un greffier organise la levée des impôts (ainsi en 1485, 27 familles paient l’impôt). Cette enclave a une superficie de 19 bonniers soit 28 hectares (un bonnier équivalent à 1 ha 44, 77 a).

Cette enclave ne deviendra française qu’en 1769 alors que Lille depuis 1668 est sous l’autorité française. Wazemmes resta sous tutelle autrichienne pendant plus d’un siècle.

3) Du village à la commune

Vers 1800, un recensement dénombre à Wazemmes 4355 habitants c’est donc déjà une importante commune, limitée du Nord par les fortifications de Lille. Cette zone de fortifications formée de murs, de fossés, suivait sensiblement le boulevard de la Liberté actuel ; jalonnée de tours (Fovart, Neuve, Rihour, Bourgogne, Becquerel, Noble Tour) elle est percée de portes, à l’ouest, la porte de la Barre située à l’intersection des boulevards Vauban et Liberté.

Constitution et Evolution de Wazemmes

Au centre, la porte du Molinel qui accédait à la rue Notre Dame (Gambetta) et qui se trouvait à l’intersection de la rue de Béthune et de la rue du Molinel. A l’Est, la porte des malades (de Paris) ouvrait sur les rues d’Arras et de Paris. Lille a donc 3 sorties au Sud. Entre cette zone de fortifications et Wazemmes, s’étendait un « no mans land » où il était interdit de construire en dur.

C’est une zone d’inondations mais aussi de jardins, de prairies sur 500 m environ de large ; entre le boulevard de la Liberté et la stèle à l’entrée de la rue Gambetta ou encore entre la rue Solférino et le boulevard de la Liberté. Les premières maisons de Wazemmes devaient d’ailleurs être construites en bois pour être plus facilement abattues en cas de sièges (on retrouve rue de Flandre ces maisons en bois). Au Nord-Est de Wazemmes, on trouve la digue et la zone inondable qui protègent la Citadelle. Cette digue était jalonnée de redoutes, de bastions défensifs avancés (de Canteleu, du Hault, de l’Eseau).

Sur le plan de Wazemmes trouvé aux archives, l’auteur a porté les limites de la commune de Wazemmes. On remarque que la commune s’est développée sur l’axe Lille Béthune, le long de la rue Notre Dame, limitée au sud par la rue des Rogations (rue Lafargue). Cette rue des Rogations la sépare de la commune d’Esquermes. A l’ouest, entre la rue Notre Dame (Gambetta) et le canal des Stations, les habitations se multiplient.

à suivre...

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans LE VILLAGE DE wAZEMMES
commenter cet article

commentaires