Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 18:42

L’ANE de SAINT MARTIN

L’âne de saint Martin à disparu ! OYEZ OYEZ ! La tradition veut que dans la nuit du 10 au 11 novembre, les petits flamands, lampions à la main, partent à sa recherche.

C’est une procession nocturne légendaire. L’apôtre serait un jour venu en Flandre pour répandre la bonne parole. Son âne, attiré par de magnifiques chardons se serait perdu dans les dunes : les pêcheurs et leurs enfants auraient aidé le saint à retrouver son fidèle compagnon. Ils partirent munis de flambeaux qu’ils avaient fabriqués et imitant le braiement de l’animal le retrouvèrent au bord d’une vasière.

La légende dit que le saint leur aurait alors offert des crottins transformés en brioches, les voolards (folards).

Aujourd’hui encore, à la saint Martin, lune nuée d’enfants se lance dans les dunes et dans les rues, portant autant de petites lumières qui brillent la nuit tombée.

C’est une jolie procession qui entonne la chanson : « Saint martin boit du vin, dans la rue des capucins, il a bu la goutte, il n’a pas payé, on l’a mis à la porte à coup d’balai ! ».

Les lanternes sont creusées soit dans des betteraves à sucre ou des citrouilles ou autres légumes. Un concours récompense la plus jolie et tout le monde mange des folards…

parfois, il arrive qu'un propriétaire d'âne participe à la promenade des enfants dans les rues du village...

parfois, il arrive qu'un propriétaire d'âne participe à la promenade des enfants dans les rues du village...

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
commenter cet article

commentaires