Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 15:30

En 1218, Mathieu Li Ferrans paye 15 sous et 4 chapons aux prêtres et aux chapelains de Saint-Pierre pour célébrer un obit à l'intention de Baudouin de Hanrue, chanoine de Saint-Pierre Mathieu les doit « à cause de cinq cents de terres situées à Wazemmes et placées entre la chapelle d'Esquermes et la maison de l'évêque de Tournai ».

En 1220, Un acte fut signé au château de Wazemmes par lequel 1'évêque de Tournai, Walter approuve la translation de la dîme de Ronchin au chapitre de Saint-Pierre.

Le 15 juillet 1224, Baudouin le Bouvier, bourgeois de Lille, et Helvide, sa femme, en présence de Walter de Marvis, évêque de Tournai, donnent à l'abbaye de Cysoing; une maison sise à Lille, près de la porte des lépreux, se réservant toutefois de l'habiller, leur vie durant. Cette donation fut faite à " Vasennes ".

Le 6 septembre 1224, les échevins de Seclin se soumettent à une sentence portée contre eux en faveur du chapitre de Saint-Pierre. Cette Sentence fut rendue «devant l'évêque à Wazemmes».

En février 1225, l'évêque de Tournai approuvait à Wazemmes, l'arrangement pris pour la construction du Couvent des Frères Prêcheurs à Lille.

En 1242, une controverse s'était élevée entre le doyen et le chapitre de Tournai d'une part, et Jacques de Sainte-Agathe, d'autre part, au sujet des revenus d'une prébende. L’évêque Walter de Marvis, pour faire cesser le scandale que ce procès occasionnait, concède au doyen et au chapitre de Tournai 20 livres parisis de rente, à prendre, chaque année, sur les dîmes des paroisses « de Wesemes, de Eskelmes, de Comines», tant que vivra ledit Jacques de Sainte-Agathe.

En 1247, Odon, évêque de Tusculum et prélat du Saint-Siège, ordonne par acte signé à Wazemmes, à tous les ecclésiastiques attachés à l'église de Tournai de chanter décemment tous les offices et s'y rendre à temps, sans pouvoir sortir avant la fin.

Ce fut encore à Wazemmes que fut aplani, en 1254, le différend qui existait entre le chapitre de Saint-Donat de Bruges et l'évêque de Tournai, Gaultier de Croix. Jean de Lodemar, délégué du chapitre, jure et promet que dans la première visite que l'évêque viendra lui faire à Bruges, tous les chanoines se rendront au devant de lui processionnellement comme à son joyeux avènement, et que dans les visites qui suivront la première, ils seront tenus de lui payer une rétribution fixée par le Pape.

En 1298, JEAN de Wassoigne, évêque de Tournai, déclare que les maîtres, frères et sœurs de l'hôpital Notre-Dame, lui ayant accordé la permission de pécher dans la rivière nommée « Deûle qui est près de sa maison à Wazemmes », il reconnaît que cette faveur doit s'éteindre à sa mort, attendu que cette rivière fait partie du domaine de l'hôpital.

. Voir BUZELIN, Gallo-Flandria, p. 127 et 254.

2. "Altare de Guasesmes cum domo et curte, et appendiciis suis. »

Cf. WAUTERS, Table chronologique des chartes et diplômes concernant l'histoire de Belgique.

LEGROUX, Summa statutorum Tornacensium, p. LXXX.

3. Mgr HAUTCCEUR

moulin dans la campagne Wazemmoise

moulin dans la campagne Wazemmoise

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires