Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 14:30

Les Activités à Wazemmes suite

Wazemmes eut son journal dès 1849, créé par J.B. Hooremans, journaliste dans l’âme, amoureux de sa ville d’adoption.

Aidé de plusieurs collaborateurs, il créa un journal littéraire qui porta différents noms :

- Le Wazemmois (1840-1851).

- Le papillon (1851).

- Le Nouvelliste (1852).

- Le Moulin à Vent (18452-1856).

- La Gazette de Wazemmes (1857-1858).

- La Gazette du Nord (1858).

- Le Journal du Peuple (1864-1866) qui fusionna en 1867 avec le Courrier Populaire.

Hooremans est aussi l’auteur d’Etudes de Mœurs Lilloises, de Chroniques, de savoureux souvenirs concernant la commune de Wazemmes.

Il fut après Mourmant, le Président de la société la « Prévoyance » et mourut à Wazemmes en 1877 à l’âge de 77 ans.

Le Choléra de 1866

Ce terrible fléau sévit particulièrement dans les rues Magenta, Mazagran, des Rogations (Paul Lafargue), rue des Postes, de Juliers (Jules Guesde), et dans toutes les cours, ces logements étant sans lumière et mal aérés.

Pendant le seul mois de septembre 1866 près de 500 personnes moururent.

Le registre des décès voit une augmentation de 800 décès sur les années précédentes.

A l’hôpital Saint-Roch situé dans la rue du même nom, l’encombrement était tel que les malades étaient placés à 2 et parfois 3 dans le même lit.

A la suite de l'ouverture de l'hôpital de la Charité, l'hôpital de la rue St Roch fut désaffecté et remplacé par la caserne des pompiers de Wazemmes qui étaient installés rue de Flandre contre l'église*

actuellement station de métro Gambetta

On retrouve encore certains détails de ces lieux rue St Roch, vers la rue d'Iéna dans les locaux de l'entreprise JUNODEC qui a succédé aux Ets DELAHAY.

On retrouve encore certains détails de ces lieux rue St Roch, vers la rue d'Iéna dans les locaux de l'entreprise JUNODEC qui a succédé aux Ets DELAHAY.

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires