Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 09:36

GAZETTE DE WAZEMMES

16 Mars 1856

La rue Notre-Dame, malgré qu’elle ne soit pas entièrement pavée encore, commença a être fréquentée ; ce chemin assez pittoresque à cause des prairies, des ruisseaux et fossés qui l’avoisinent et le bordent, est le seul lieu à peu près où l’on est encore à la campagne, au centre de notre ville, qui s’agrandit d’une façon si remarquable.

Il est étonnant qu’en ce temps de spéculations et d’entreprises de toutes sortes, un homme actif et intelligent, n’ait pas eu l’idée d’aller établir un estaminet-restaurant vers le milieu de cette voie de communication, qui relie directement les faubourgs de Béthune et de la Barre, et qui, dans un temps donné ira déboucher sur la route d’Arras, au faubourg de Paris ; cette rue n’aura alors guère moins de 4 km de parcours.

Il est étonnant, disons-nous, qu’un homme capable n’ait point songé à aller établir un bel estaminet, près du moulin de M. Petit, par exemple ; il y a là une sorte d’îlot qui se prêterait merveilleusement à la chose… Que l’on bâtisse en ce lieu, ne fût-ce que provisoirement, qu’une salle commune d’estaminet en planche, sauf lorsque l’on verra la vogue venir, à faire une construction monumentale ; que l’on y débite des boissons de bonne qualité, que l’on y vende des comestibles à prix peu exorbitant ; et chaque dimanche, chaque lundi, la salle et la pelouse qui l’entoure seront remplies de monde ; pendant les autres jours de la semaine, les rentiers et bien des promeneurs ne manqueront pas de s’y donner rendez-vous.

A la Sainte Anne, au Broquelet et aux autres jours de nos fêtes patronales, il viendrait là deux à trois mille personnes ! Ce qui n’empêcherait, ni la Nouvelle Aventure, notre joyeuse et traditionnelle guinguette, ni le Casino de faire leur compte. Car aux jours d’Ataux, tout le monde ne danse pas, à beaucoup près, et combien de familles se promènent ces jours-là, ne sachant où aller à cause du peu de place qu’il y a en plein air, dans les établissements les plus en vogue, qui regorgent de promeneurs et où l’on ne peut trouver à s’asseoir.

Nous sommes à peu près certains que M. Petit consentirait à louer la partie de terrain dont nous venons de parler et même à y faire construire un vaste estaminet, si on le lui demandait.

La porte N.D. se situait à l'emplacement de la place Richebé, et permettait de quitter Lille et d'entrer à Wazemmes

La porte N.D. se situait à l'emplacement de la place Richebé, et permettait de quitter Lille et d'entrer à Wazemmes

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires