Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 16:03

9 janvier 1898

Le chien est l’ami de l’homme, a t’on dit et répété, moult fois, lui attribuant mille qualités pour justifier cette appréciation flatteuse. Est-ce cette considération qui lui vaut l’honneur, « si honneur il y a, d’être soumis à une taxe… j’allais écrire à une cote personnelle ? Je ne sais, mais ne le pense pas. Il n’en est, en tout cas, qu’un seul autre parmi les êtres de la création, au moins en France, qui soit également imposé, c’est le cheval, sans doute parce qu’il est ,lui, la plus noble conquête de l’homme.

Vrai, m’estime des hommes pour le chien et le cheval n’est pas désintéressée … pour les propriétaires de ces animaux. Serait-ce donc pour le chien et le cheval autant que pour l’homme qu’est devenu célèbre le proverbe : « Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ? ».

Ces réflexions m’étaient inspirées par la note émanant de la mairie et insérée dans tous les journaux invitant les propriétaires de chien à faire leur déclaration relative à la taxe municipale sur les toutous avant le 15 janvier.

Gare à ceux qui ne feraient pas cette déclaration, ou qui la feraient, soit inexacte, soit incomplète, leur taxe sera doublée. Rien que cela !

Cette taxe municipale sur les chiens a été créée par la loi du 2 mai 1855. Elle est obligatoire pour toutes les communes, aucune ne peut s’y soustraire, elle revêt d’ailleurs, en cela le caractère de généralité qu’ont en France toutes les Contributions.

Mais ce qui constitue son côté spécial, exceptionnel, c’est qu’elle est exclusivement taxe municipale.

Aux termes de la loi, cette taxe ne peut excéder dix francs, ni être inférieure à un franc. Les tarifs ne peuvent comprendre, on le sait, que deux catégories : la taxe la plus élevée porte sur les chiens d’agrément ou servant à la chasse, la moins élevée, sur les chiens de garde comprenant ceux qui servent à guider les aveugles, à garder les troupeaux, les habitations, magasins, ateliers, etc.

Chaque conseil municipal dresse soin tarif qui est soumis à l’approbation du Conseil Général.

En ce qui concerne Lille, le tarif a été édicté par décret du 9 janvier 1856. La première catégorie, chiens d’agrément est redevable d’une taxe de 10 F, la seconde, d’une taxe de 2 F.

La taxe peut être doublée, nous l’avons dit, pour celui qui aurait fait une déclaration inexacte ou incomplète, triplée même pour celui qui aurait trouvé plus simple ou cru plus pratique de ne faire aucune déclaration. Nous n’avons pas à insister sur les autres parties du règlement qui sont connues.

P. CORNILLE

A suivre

à la campagne, il était très utilisé

à la campagne, il était très utilisé

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires