Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 18:00

LELEUX Alexandre

1812/1873

Propriétaire-rédacteur en chef-gérant du journal l'Echo du Nord. A. Leleux est un écrivain d’une force égale à 36 chevaux. Il a conçu et écrit dix lignes de copie aussi vite qu'une bélandre (barge sur la Deûle) a fait un tour sur elle-même sur l’eau.

Pour ce styliste façon La Palisse, un journal est un « orgâàâne » de publicité, et les membres du Cercle du Nord qui lisent son « orgâàâne » sous les arbres rabougris du jardin, sont goûtant la fraîcheur du soir.

S'est laissé nommer un jour conseiller d'arrondissement par le canton Centre, on n'en trouvait pas d'autre; mais s'est empressé d'abandonner ses fonctions au renouvellement du conseil.

On croirait, à le voir rouler ses gros yeux dans leurs orbites, à entendre sa voix tonitruante, que Leleux va vous manger le bout du nez. Point ! Leleux est charmant, gracieux, comme Mme Grégoire, il sait attirer les gens, par des airs engageants; sa voix a une douceur indicible; elle ne tonne pas, elle résonne tendrement à l'oreille, et elle lâche parfois un calembour qui ferait frémir Commerson de la tête aux pieds. Généreux comme une corne d'abondance, il s'attache ses employés par les liens d'une reconnaissance éternelle, et tous ceux qui l'ont quitté ont risqué de l'étouffer sous leurs baisers.

Il est garçon, restera garçon, et sans avoir fait de garçon. Ce n'est pas lui qui, à la place de Deucalion, eut repeuplé la terre en jetant derrière lui les os de sa grand'mère. Il eut laissé les os bien tranquilles et fut resté seul sans trembler.

Il est brave, quoique enclin à la violence. A un jour échangé carrément une balle de pistolet avec Dayez, du Moulin à vent, qui lui avait donné le surnom grotesque de Crustaceau. Le duel n'eut pas de résultat, mais Dayez n'avait pas volé une petite leçon.

Au fond, c'est un très aimable paroissien, qui, à tous les mérites qu'on s'accorde à lui reconnaître, a ajouté celui d'être possesseur d'une galerie de tableaux. Cette galerie de tableaux suffirait seule a sa gloire, car il n'est question, dans le monde des artistes, que de cette fameuse galerie de tableaux. -Connaissez-vous Leleux? -Parbleu! celui qui possède une galerie de tableaux. Et c'est tout. Aussi cette galerie de tableaux l'a-t-elle fait entrer dans la commission des musées ! J'avoue l'avoir trouvée bien bonne.

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires