Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 18:16

La ville de Lille s’ouvre aussi sur les voiries fluviales par ses portes d’eau.

Ces lieux sont traditionnellement l’espace de jeu des jeunes lillois voulant s’ébattre dans la rivière aux jours les plus chauds.

Peu sécurisés, ces lieux sont aussi le théâtre de nombreux drames.

Aussi la Municipalité choisit elle de créer une école de natation sur l’une des parcelles libérées par la destruction des remparts après 1858..

Un bassin double va donc venir s’intégrer dans une demi-lune le long de la rue de la Digue. La partie basse est d’accès gratuit. Elle accueille les classes populaires qui peuvent s’y nettoyer et apprendre à nager. La partie haute, celle qui est payante reçooit une clientèle plus aisée, bénéficiant de meilleurs services.

L’alimentation de cette piscine se fait directement dans la Deûle. Cependant, cette piscine de plein air a un usage limité dans une région où les jours chauds sont peu nombreux.

En 1911, les bassins cessent d’être alimenté en eau de Deûle. Trop polluée, celle-ci provoque des maladies de peau chez les nageurs. L’eau industrielle d’Emmerin remplace avantageusement celle de la rivière.

Malgré cela les bains de la rue de Toul continuent à accueillir les lillois encore après la seconde guerre mondiale. (fermée en 1980).

A DROITE LA RUE DE LA dIGUE

A DROITE LA RUE DE LA dIGUE

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires