Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 17:53

L’Hospice Gantois à Lille, dit des Vertus républicaines sous la Révolution, est venu jusqu’à nous d’un pas menu, d’un pas silencieux comme celui des « vieillettes » qui, là, vivent leur grand âge.

En 1462, un bourgeois du nom de Jean de la Gambe dit Ganthois fonde selon les termes même du testament rédigé en 1466 : « un hôpital et Maison-Dieu sous le titre de monseigneur Saint Jehan Baptiste , nommé autremans hospital des cartriers ».

Destinée à recevoir 13 pauvres impotents, l’œuvre sera tenue par des Augustines « vêtues simplement d’une cotte de drap griset » ou d’un « affuloir nommé faille de drap noir ».

Agnès de Courcelles fut la première prieure et les religieuses chassées en 1789 puis rappelées en 1815, poursuivent aujourd’hui* encore leur tâche.

L’ensemble des bâtiments s’ordonne autour de quatre cours carrées plantées de jardinets. Front à rue de Paris, un pignon aigu en pierre de Lezennes, indique une salle des malades du XV° siècle dont les murs sont ornés de niches flamboyantes. La charpente lambrissée, en berceau brisé, est cachée par un faux plafond.

De 1662 à 1664 est édifiée la façade Renaissance flamande, en brique et pierre, percée d’un portail dont les vantaux arborent un « mauclair » sculpté à la manière régionale. De 1672 à1674, est élevé dans le même style le logis que l’on voit aujourd’hui à gauche du pignon gothique.

De charmantes maisonnettes, dont les ancres indiquent « 1651 » prolongent l’hospice vers la rue Malpart.

Les différentes salles abritent boiseries Louis XIV, fresques peu dégagées encore, céramiques régionales, toiles nombreuses des XVII° et XVIII° siècles, meubles anciens et statuettes naïves.

* livre paru en 1967. LILLE par J. DION - E. GIARD - H.LECLERCQ - M.MARCQ -

R. RICHEZ

hospice gantois lille histoire, ancienne photo hospice gantois lille, lille histoire hospice gantois

vue générale de l'hospice gantois à lille en 1966

vue générale de l'hospice gantois à lille en 1966

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Lille
commenter cet article

commentaires