Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 09:43


Triomphale, la porte de Paris à Lille symbolise le rattachement de Lille à la France. Elle fut édifiée sur l’ordre de Louis XIV et dix années (1685-1695) furent nécessaires à sa construction. Le projet primitif plaçait au sommet la statue équestre du Roi mais Louvois refusa la dépense et préféra une Victoire couronnant le monarque. La République, en 1791, fit disparaître les théories de prisonniers enchaînés que l’on pouvait y voir et fit sculpter des trophées. Le passage de Charles X, en 1827, entraîna une rapide restauration de l’arc monumental mais 33 ans plus tard, les corps attenants furent démolis avec les remparts. La porte, malgré le vouloir des habitants, fut conservée.e

Choisi par Vauban c’est Simon Vollant (maître maçon devenu architecte, qui dirigera les bâtisseurs).

C’était une des pièces maîtresses de la sixième enceinte de la ville destinée à la gloire du roi.

Au sommet de l’arc, la Victoire couronne de lauriers un médaillon à l’effigie du Roi-Soleil alors que deux génies célèbrent de leur trompette la renommée du souverain.

Dans chaque côté, entre les colonnes, côté extérieur de la Porte, est exaltée la puissance royale : à gauche par Neptune, dieu de la guerre, et à droite par hercule, armé d »une massue et tous muscles bandés.

L’agrandissement de 1858 vit la disparition des remparts et le comblement des fossés. La porte resta bien isolée et il fut question de la détruire.

Charles Garnier (l’architecte de l’opéra de Paris) intervint auprès de la municipalité pour la sauver. De profonds fossés, franchis par le pont-levis (toujours présent bien que raccourci), il ne reste que le contre-bas qui encercle le monument, du au réaménagement de Louis-Marie Cordonnier.

On descend par deux massifs escaliers gardés par des lions de pierre grimaçants pour accéder à un jardin à la française fait de petits buis.

LE FRONTON  de la Porte de Paris à Lille érigée en l'honneur de Louix XIV

LE FRONTON de la Porte de Paris à Lille érigée en l'honneur de Louix XIV

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Lille
commenter cet article

commentaires