Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 08:54

Depuis le cap Gris-Nez, du haut de la falaise,

On peut voir par temps clair, un pan de côte anglaise.

Tandis que sur la mer tous les navires du monde,

Tracent le blanc sillage d’une éternelle ronde,

La côte frangée d’écume offre son beau visage,

Dans l’écrin de la mer et des verts paturâges.

Dunes habillées d’oyats protégeant la forêt,

Après le sable fin, d’Hardelot au Touquet,

Nous voici sur la route des villages fleuris,

Souriante vallée entre Canche et Authie.

Vous y découvrirez, au hasard d’un hameau,

De bien jolies bâtisses, ou moulins ou châteaux.

Des collines de l’Artois regardez vers l’ouest,

Vous n’y verrez, Messieurs, qu’un seul décor agreste.
Mais sur l’autre versant, terrils et cheminées,

Vous feront bien sourire, car ce sont vos clichés.
A Lorette, à Vimy, il ne faut pas sourire,

Des milliers de jeunes hommes sont venus y mourir…

Allons, allons, Messieurs, faites un dernier effort,

Faisons la connaissance de notre Suisse du Nord.
Venez dans l’Avesnois fouler nos gras herbages,

Goûter notre Maroilles, cet odorant fromage.
Vous suivrez un sentier pour gagner le coteau,

Vous trouverez la source qui deviendra ruisseau.

Messieurs de la télé, Messieurs du cinéma,

En ayant fait le plein de votre caméra,

Vous pouvez rétablir enfin la vérité,

Et rendre à la région sa vraie identité.
Ainsi pour Hazebrouck, une nomination,

N’aura plus le visage de la déportation.

Si jamais la montagne barrait mon horizon,

Plaignez-moi mes amis, je serais en prison.
Cet horizon du Nord me semble sans limite,

Et pour mieux l’apprécier, à nouveau je m’invite,

Du plat pays de Flandre, aux collines de l’Artois,

Du Griz-Nez à Hesdin et jusqu’en Avesnois.

Jean Vindevogel

Quand le cinéma et la télévision ont à traiter de notre région, ils se bornent le plus souvent à filmer nos terrils, nos corons, nos usines et nos pavés. De préférence sous la pluie, bien entendu. En ignorant systématiquement les autres visages du Nord, comme si la région minière couvrait les quatre cinquièmes du territoire !

Ce qui justifie cette poésie vengeresse !

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires