Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 12:07

LILLE ST SAUVEUR WAZEMMES : explication de texte

Pour saisir l’âme de Lille dans son intimité, en ce milieu du XIX° siècle, c’est l’enfant qu’il faut interroger. « l’infant d’Lille » dont le « p’tit quinquin » est comme le prototype.

C’est à travers le cœur de l’enfant, cristal que la vie n’a pas encore terni, que le lillois anonyme et aimé que nous nous efforçons de cerner, apparaît avec ses joies et ses souffrances.

La « pauv » dintellière mère du « p’tit quinquin » de cette chanson qui est née de la rencontre miraculeuse d’une histoire de tous les jours, d’une poésie parfaite nourrie d’un patois plein de « suc » et d’une mélodie douce qui a échappé à la mièvrerie et au sentimentalisme si souvent de mode dans le milieux pauvres. Sa fraîcheur, sa résonance, intactes, intactes après plus d’un siècle, s’expliquent parce que chaque lillois y retrouve quelque chose, à la fois de poignant et d’authentique venu de son enfance.

-ces quatre vers :

« Allons, serr’ tes yeux, dors min bonhomme

J’vas dire eun’ prière à p’tit Jésus

Pour qu’il vienne ichi pindant tin somme

T’fair’ rêver qu’j’ai les mains plein’s d’écus »

Toute la pauvreté, le courage mêlé d’espérance ; la tendresse de milliers de femmes de Lille se retrouvent dans ces lignes…

le monument au début du XX° siècle

le monument au début du XX° siècle

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Lille
commenter cet article

commentaires