Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 14:39

Lille-Wazemmes :

En 1928, à la veille de la grande crise mondiale, Lille a achevé sa reconstruction ; son industrie reconstituée, a retrouvé sa puissance d’avant guerre ; ainsi la filature de coton, où sont en activité 2.400.000 broches à filer et à retordre. Certains, comme Georges Blachon et Lucien Dehorne, voient se fortifier la vocation métropolitaine de Lille.

C’est un mirage. Car, même démantelée, Lille n’a pas retrouvé sa raison d’être primitive : un carrefour : Voies navigables médiocres, gare-tampon, routes sans dégagement vers Paris, la mer et les mines.

Vers la Belgique, l’expansion de Lille se heurte toujours à l’autonomie de Roubaix et de Tourcoing auxquelles la relie un « grand boulevard » qui se peuple mais ne joue pas un rôle catalysant.

Lille ne rayonne que dans sa banlieue immédiate (Lambersart, Lomme, Loos, Ronchin, La Madeleine…) une banlieue que le démantèlement, le développement du réseau des tramways de la T.E.L.B. En 1905, le réseau atteint 97.293 km et comprend 20 lignes (102 km en 1929, 163 en 1935), l’accroissement du parc automobile, la multiplication des bicyclettes contribuent à peupler la périphérie au détriment de Lille.

Car la population « intra-muros » stagne : la ville, qui atteint péniblement 201.000 hab. en 1922, ne dépassera jamais ce chiffre et ne refera jamais le « plein » de 1911 , quand elle abritait 218.000 âmes.

Les causes ? D’abord, les morts et les disparus de la guerre : 4.442 officiellement enregistrés qui étaient tous ou presque, des géniteurs. D’où un très net déséquilibre démographique en faveur des femmes, déséquilibre qui a de graves conséquences dans l’économie, la morale, la vie sociale.

La dénatalité, phénomène général en France, atteint aussi le Nord et Lille. Et puis beaucoup d’évacués ne sont pas rentrés ; d’où l’afflux d’étrangers, Belges, Polonais, Italiens et déjà l’arrivée de plusieurs milliers de Nord-Africains, les « sidis » comme on disait dans mon enfance.

Affirmer que cette immigration – indispensable – ne réveilla pas le racisme à courte vue qui sommeille en tout Français, en tout Lillois moyen, serait certainement excessif…

Le tramway Grand Place en 1905

Le tramway Grand Place en 1905

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Lille
commenter cet article

commentaires