Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 17:08

LILLE - WAZEMMES : LE COLLEGE THERESE D’AVILA

C’est en 1876 que les sœurs de St Joseph de Cluny arrivent dans le Nord à la demande du curé de Quesnoy sur Deûle, qui souhaitait ouvrir une école et un internat pour les enfants du pays.

En peu de temps les élèves affluèrent et l’établissement si renommé prit de l’importance.

Malheureusement en 1892, 4 religieuses dont la mère supérieure succombèrent à l’épidémie d’influenza.

Quand vint l’heure de la laïcisation, la congrégation trouva refuge à Marquain en Belgique, tandis que les bâtiments de Quesnoy recevaient de jeunes anglaises désireuses de parfaire leur éducation.

En 1914, Quesnoy était en première ligne mais résista 2 ans, puis les bâtiments furent transformés en hôpital et 4 sœurs durent rester sur ordre des allemands. Les autres religieuses se replièrent à Lille dans la famille de l’une d’elles.

Après la destruction des lieux, toutes les sœurs se retrouvèrent à Lille avec une partie du mobilier et du matériel sauvé.

Après la guerre, elles trouvèrent une propriété de la famille Dubreucq qui disposait d’un vaste parc, rue des Frères Vaillant.

La maison avait été bombardée, on reconstruisit et en 1919 les classes reprennent, les élèves affluent, des réfectoires, des dortoirs et une chapelle sont bâtis.

Il fallut agrandir, la 1ère pierre fut posée le 4 juillet 1924.

Entre temps, une propriété du 287 rue Nationale est achetée.

LILLE - WAZEMMES

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires