Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 11:47

LILLE WAZEMMES :

Beaucoup de ces migrants vont rejoindre dans les "baraquements provisoires" (un provisoire qui a duré parfois, jusqu'à nos jours*), les cours, les taudis ancestraux, des milliers de familles dont les conditions de vie restent substantiellement les mêmes que celles de leurs ancêtres.

Car, quand on parcourt l'ouvrage que Jean Quaegebeur consacra en 1937 aux Taudis de Lille, on a l'impression de lire du Blanqui, du Villermé, du Jules Simon ou du Renouard.

En 1936, on comptera encore, "intra-muros" 415 cours, la lèpre la plus hideuse restant l'apanage des cantons méridionaux (Wazemmes, Moulins Lille, "le Sud", Vauban) et de Fives.

Dès 1919, le maire Gustave Delory amorce une politique urbaine de rénovation et de salubrité qui s'inscrit dans un programme social repris, après 1925, par son successeur et disciple : Roger Salengro. La municipalité socialiste fait édifier, à partir de 1924, le vaste hôtel de ville à beffroi (105 m) dont le phare, depuis, promène son pinceau de lumière sur la ville endormie.

Si ce monument, d'ailleurs inachevé**, se dresse en plein quartier Saint Sauveur, c'est dans une double vue : éventrer le "ghetto" traditionnel de la misère dont 272 maisons sont achetées par la ville pour être démolies ; faire du coeur populaire de l'ancien Lille le centre d'une ville nouvelle.

Salengro crée deux crèches modèles, une école de plein air pour les enfants chétifs, 1400 logements du type H.B.M. (Habitations à Bon Marché) au Faubourgs des Postes, d'Arras et de Béthune dont la population a triplé en 25 ans. C'est Salengro qui fait remplacer l'immonde Basse Deûle par l'avenue du Peuple Belge et qui projette, avec le recteur Chatelet, l'édification d'une Cité Hospitalière.

l'école de plein air située près du jardin botanique et de l'observatoire à Moulins.

l'école de plein air située près du jardin botanique et de l'observatoire à Moulins.

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires