Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 17:06

LILLE et WAZEMMES EN 1858

En 1858, Lille, après l’annexion des villages de Wazemmes, Esquermes, Moulins et Fives, compte plus de 1.500 d »bits de boisson , un pour 60 habitants … Il y a bien sûr, dans ce nombre , des lupanars, des lieux de débauche. Mais une multitude de cabarets sont le siège d’une société à boire ou d’une société de malades, vouée à la chanson, à l’amitié, à l’entraide :

Un vrai Lillo au cabaret

I n’a rien aut’ à pinsé

Sinon à boire et canter…

Cabaret chaud, accueillant où, dans l’odeur du tabac et de la bière, on oublie les dures heures de la journée. Il y a des berceaux pour les enfants, car le cabaret est un autre chez « soi » plus chaud, plus gai, plus fraternel que le taudis familial.

Guinguettes aimées ! Après la disparition de la Nouvelle Aventure (1861) et l’industrialisation de Wazemmes et de Fives, c’est le faubourg Saint Maurice qui tire à lui les petites gens avides de flon-flon, de tartes à quatre sous, d’air pur, de gloriettes et aussi les bourleux, les tireurs à l’arc à la perche et les joueurs de beigneau : Alcazar, Funquée, Sergent du Poitou, les Quatre-Tilleuls, Labisse… ; on pourrait encore trouver votre image dans le cœur des vieux Lillois.

En ces temps-là, alors que la plupart des petites gens demeurent, leur vie durant, dans les murs de la ville – pas de vacances, pas de week-end, les trains de plaisir eux-mêmes sont trop chers pour la majorité – toute manifestation collective, toute fête coutumlière ou familiale a une résonance qu’on ne connaît plus.

L’illustration représente une assiette figurant la vie et les loisirs des lillois de l’époque :

Le texte : vous ne serez point publiées par les journaux de tous pays.

Vous ne serez point reliées en maroquin du plus haut prix.

Vous n’irez point avec Sénèque remplir un illustre casier

Mais aurez pour bibliothèque la mémoire de l’ouvrier.

assiette faïence de Lille

assiette faïence de Lille

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires