Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 16:10

LILLE WAZEMMES : l'église du Sacré-Coeur

LA GUERRE DE 1870 A LILLE

Quand, sans aucune préparation et avec une légèreté incroyable, la France de Napoléon III déclare la guerre à la Prusse (19 juillet 1870), les lillois, comme tous les Français, accueillent l’événement avec enthousiasme.

Une presse fallacieuse entretient leur euphorie : le 5 août, au lendemain du désastre de Wissembourg, on donne, à « la Monnaie » de Lille, un concert en l’honneur de la prise de Sarrebrück par … les Français.

Mais bientôt les yeux s’ouvrent. On s’affole, la place de Lille semble incapable de soutenir un siège… Catel-Béghin est nommé maire, les nouveaux édiles votent immédiatement un crédit d’ »un million de francs destiné à renforcer le ravitaillement de la ville.

Testelin, adjoint au Maire, confie au lillois Louis Faidherbe, nommé par Gambetta à la place de Bourbaki, l’objectif de fixer l’ennemi sur la Somme afin de l’empêcher d’avancer vers Paris.

Trois contacts ont lieu en trois semaines entre les deux armées : Pont Noyelles, Bapaume et Saint Quentin.

La vaillance des « moblots » lillois ne peut rien face à un déséquilibre des forces. Dès le 28 janvier 1871 c’est l’armistice, l’armée du Nord est dissoute, mais la courageuse entreprise de Faidherbe vaut au Nord et au Pas de Calais d’échapper à l’occupation.

Lille, qui a connu de nouveau le chômage, la misère et le spectacle familier des « Fourneaux Economiques », compte ses fils tués aux combats : 240 sans compter les disparus. Mais la ville est intacte, c’est d’ailleurs pour remercier Dieu d’avoir gardé Lille de l’invasion que les enfants de Marie du Pensionnat du Sacré-Cœur ont promis d’élever une église, dans le nouveau Lille, en l’honneur du Sacré-Cœur : la première pierre sera posée le 4 octobre 1875.

Le clocher aura 75 m de hauteur et portera une statue de 8 m. représentant le Sacré-Coeur.

Le clocher aura 75 m de hauteur et portera une statue de 8 m. représentant le Sacré-Coeur.

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires