Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 19:01
gare Lille en 1858
gare Lille en 1858

Après la guerre de 1871 Lille s’applique à bâtir les zones non construites du territoire de Wazemmes si bien que grâce à la (population Wazemmoise qui compte énormément de Belges), la ville s’accroît rapidement, passant de 158.117 âmes en 1872 à 217.807 en 1912.

Ce remplissage provoque une frénésie de construction et fait monter le prix des terrains.

Les différents maires s’emploient à maîtriser l’urbanisation de Lille. Ce qui obligea les constructeurs des immeubles de la rue de la Gare (Faidherbe, inaugurée le 1er août 1870) ont été tenus de respecter les normes de hauteur des constructions et de la saillie des balcons … Géry Legrand, qui préconisait le style « lillois » (pierre et brique) ne fut pas suivi.

D’ailleurs, jusqu’à la construction, débutée en 1906, de la Nouvelle Bourse de Commerce, par Louis Cordonnier en style néo-flamand, les architectes imitent le style des constructions Haussmanniennes, bâtissant d’énormes et coûteuses bâtisses de pierre.

Le Préfet Vallon a lui, largement crevé le plafond des crédits alloués à la construction de la nouvelle Préfecture ; quant au Palais des Beaux-Arts, monument de 3.360m² de Bérard et Delmas (1885-1892), ce qui vaut au maire Géry Legrand bien des critiques virulentes :

« Le grand Géry » a voulu enchâsser les riches collections lilloises en un palais digne d’elles, mais cet écrin se révèle onéreux et aussi impropre à la conservation et à la mise en valeur des chefs-d’œuvre qu’il contient : dès 1895 il faut mettre la collection de dessins de maîtres légués par Wicar à l’abri de l’humidité…

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
commenter cet article

commentaires