Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:23

Ce canton au sud ouest de Lille compte 79 766 habitants.

Au début du XX° siècle on trouve à Lille 728 dont 244 à Wazemmes, 90 à Moulins-Lille, 93 à Fives, 61 à Esquermes.

Moulins qui été jusque là le secteur le plus vert,  le plus agréable, deviendra le coin le plus industrialisé. En 1858 on y trouvait 18 moulins à huile mais déjà 14 filatures de lin et une quinzaine d'établissements de constructions mécaniques.

 

Nous venons de voir l'absence totale d'imagination des propriétaires et constructeurs des logements ouvriers. Pour le reste : hôtels particuliers, maisons bourgeoises, bâtiments administratifs, églises ... on voit grand, mais pas de formes originales ! Les architectes se contentent d'imiter les réalisations parisiennes "néo-Renaissance" gothique, roman ou byzantin. Plus tard, Cordonnier s'inspirera du style lillois si brillant aux XV° et XVIII° siècle.

Ce n'est pas dire que ces architecte lillois furent sans mérites ce qu'ils laissé résistera peut-être plus au temps que les oeuvres de leurs prédécesseurs sous la "monarchie" bourgeoise.

Dans l'ensemble, ils n'ont pas vraiment embelli le visage de notre ville. Géry Legrand écrivait en 1867 que la fantaisie éclatait, les façades de nos maisons étaient livrées aux caprices de l'artiste. Aujourd'hui, ce n'est pas sa façade, c'est son intérieur que le bourgeois fait orner. Il préfère à une cariatide, la pose d'un calorifère.

Ainsi la rue Impériale, orgueil de la municipalité : " ses ornementations à la grosse, ne ressemblait pas plus aux festons artistiques, que les gouttières de zinc aux gargouilles du Moyen-Age.

 

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans histoire de Wazemmes
commenter cet article

commentaires