Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 18:12
Pour ce qui est des migrations : Il faut remonter au milieu du XIX° siècle au moment de l’industrialisation de Wazemmes, qui a vu arriver des paysans des campagnes environnantes et des Flamands qui ont espéré vivre mieux en travaillant dans les usines qui venaient d’être crées.
Ensuite après la guerre de 1914 des Polonais, certains d’entre eux sont repartis dans les années 1930, d’autres sont arrivés après la guerre de 1939.
Dans les années 1920/22 sont arrivés des italiens.
En 1936/37 sont arrivés les Espagnols qui fuyaient Franco. 
Après la guerre en 1945/46 sont arrivés les portugais.
Au début des années 1950 / 1956 il y a eu des asiatiques, vers 1958 les premiers Algériens, tunisiens et Marocains.
En 1962 gros afflux d’algériens après l’indépendance de leur pays.
A partir de 1980 ce sont les noirs qui sont arrivés en grand nombre.
Dans tous les cas ce sont les hommes qui sont arrivés seuls, et ont fait venir leur famille quelques années plus tard, ce qui explique « les marchands de sommeil » qui leur louaient un lit dans des pièces comportant parfois jusqu’à 8/10 couchages. 1 point d’eau et 1 W.C pour toute la maison.
Il n’y a pas à proprement parler d’événement historiques qui se sont passé dans le quartier (a part l’enterrement de Roger Salengro dont le cortège funèbre est passé boulevard Victor Hugo pour aller au cimetière du Sud en passant par la porte des Postes et le Pont. Même en 1968, ce sont les étudiants qui ont manifesté d’abord à Paris, puis dans les Universités de Lille et dans les Lycées. 
Même dans les usines qui fonctionnaient encore à Wazemmes et Moulins c’était calme, puisque les usines fermaient l’une après l’autre, les ouvriers avaient peur…

Par contre en 1936 il y a eu des grèves dures partout et qui ont duré longtemps.

Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans IMMIGRATIONS
commenter cet article

commentaires