Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 23:00

                  Inauguration du Monument

                       d’Henri Ghesquière

                                      3 septembre 1922

 

Député, Conseiller Général, Ancien Adjoint au Maire de Lille.

   Il a marqué de sa forte empreinte le vie publique de notre ville et de notre région. Décédé au cours de l’occupation ennemie, un monument vient de lui être érigé. Notre quartier de Wazemmes, où Ghesquière habita longtemps, a été choisi pour l’érection de monument, qui s’élève, en effet, rue Gambetta, Ratisbonne.
Le monument : L’œuvre d’art que nous reproduisons, a pour auteur l’artiste sculpteur Félix Desruelles.
   Le buste de Ghesquière, en bronze, surmonte une stèle de pierre blanche devant laquelle une femme du peuple, pauvrement vêtue, pieds nus, anxieuse, tient dans les bras un nouveau-né qu’elle regarde. On sent dans cet ensemble la pensée de l’artiste et du Comité du monument : Ghesquière s’est, toute sa vie penché sur la misère d’autrui et d’efforçait de la soulager.
   C’est dans cet esprit qu’il fut adjoint à l’Assistance Publique, à la « Solidarité Sociale » comme il disait ; son monument est un symbole.
   Comme tous les hommes ardents, convaincus, passionnés, Ghesquière eut beaucoup d’amis et beaucoup d’adversaires ; tous rendaient hommage à la sincérité de ses idées, à sa grande pitié de la misère humaine, à son désintéressement et ce n’est pas le moindre éloge que l’on puisse rendre à sa mémoire que de dire : entré pauvre dans la vie politique, il est mort pauvre.
   C’est pourquoi, bien que notre journal « Wazemmes », organe de « l’Union des Commerçants de la rue Léon Gambetta », n’ait aucun caractère politique, nous croyons ne froisser personne en donnant quelques notes biographiques sur Henri Ghesquière, comme nous le ferions pour toute autre personnalité de notre quartier auquel un hommage public serait rendu.
  
Henri Ghesquière : les débuts de sa vie :
- né à LILLE le 28 août 1863. Appartenant à une famille très nombreuse, il fut obligé, jeune encore, de se mettre au travail pour aider sa famille. Il fut tout à tour homme de peine, marchand de journaux, cabaretier .Il se passionna très tôt pour les questions politiques, syndicales et coopératives, et se mit résolument à l’étude de ces questions fort complexes.
Dès l’âge de quinze ans il commença à défendre ses idées et ne cessa de le faire durant les quarante années de sa vie publique.

Son rôle politique :
Ghesquière fut élu Conseiller général du canton Sud de Lille en 1895, invalidé et réélu en 1896. La même année, il est nommé Conseiller municipal de Lille, adjoint au Maire à l’Assistance publique, il occupa ce poste jusqu’en 1904. En 1906, il est élu député et réélu en 1910 et 1914. Il collabora à de nombreux journaux, écrivit plusieurs pièces de théâtre, et, tant au Conseil général, qu’à la Mairie ou à la Chambre des Députés, il joua un rôle très actif. Il prit notamment une part importante aux délibérations de la Commission des Mines et à celle de l‘Assurance et de la Prévoyance Sociale.

Sa famille :
Ghesquière était père de dix enfants, huit garçons et deux filles. Voilà qui fera plaisir, n’est-il pas vrai, à ceux – et ils ont raison – qui préconisent les familles nombreuses. Quatre de ses fils prirent part à la guerre et pendant qu’ils faisaient leur devoir aux armées, leur père, bien que gravement malade, se rendait utile à ses concitoyens dans notre malheureuse ville occupée.


   monum.-Ghesq.JPG

 

le monument le jour de l'inauguration

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans Evolution de Wazemmes
commenter cet article

commentaires