Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 17:38

En Vérité …

 

    C’est véritablement incroyable, mais je crois que certains règlements de la Compagnie des tramways sont un peu …..inutiles pour ne pas dire irraisonnables.

 

   Tout récemment, faisant la route en tramway B (j’avais eu la chance incroyable de trouver une place assise), j’étais dans le voisinage d’une brave mère de famille accompagnée de ses deux jeunes enfants, charmants mignons de 3 ans l’un, et l’autre de 15 mois.

 

    On sait que les enfants ne paient demi-place en voiture qu’à l’âge de 4 ans !

_ Passe un contrôleur ! …. Vos billets ?

_ La maman présente le sien.

_ « Madame, il faut payer demi-place pour un de vos enfants parce que vous êtes seule ! « …

    Prévoyant un … « bouchon » pour la malheureux et bien innocent receveur de la voiture, je pris immédiatement la parole : Pardon, Monsieur le Contrôleur, Madame est avec moi ».

 

    Aussitôt, levant poliment sa casquette, le fonctionnaire s’excusa. « En ce cas…, alors… tout va bien ».

_ N’est-ce pas complètement idiot ? (Pardonnez le mot, mais il me semble juste). Ainsi, quand un père et une mère de famille voyagent avec leurs deux enfants, les petits ne paient rien. Mais si malheureusement la mère de famille est veuve, la Compagnie lui trouve aussitôt des revenus au lieu de la misère.

 

    Et justement la dame que l’oncle Charles venait de ^rendre sous sa protection, portait un chapeau bordé de crêpe. En me remerciant, elle me confia que son mari, un électricien, avait été tué accidentellement il y avait quelque …onze mois…….

 

    Dédié à MM. Les faiseurs de règlements qui veulent être sévères mais qui ne savent pas être justes !

 

L’oncle Charles.

 

 

Si on le disait encore une fois …..pour voir ?

 

   

    Tout le monde sait qu’à certaines heures de la journée le trafic est très intense rue Léon-Gambetta et particulièrement aux carrefours – rue Léon-Gambetta _ rue Masséna ; rue Charles_Quint _ rue Léon Gambetta ; rue Colbert _ place Nouvelle Aventure. En octobre, trois accidents graves sont au tableau, sans compter les multiples incidents de chaque jour.

 

    On demande un peu plus de police pour mettre de l’ordre quand cela est nécessaire.

 

Le Comité.

 

Nous sommes en décembre 1924, que diraient aujourd’hui les membres du comité de la rue Léon Gambetta devant les innombrables incidents et incivilités ?

 

 

 

COUPS D’EPINGLES

 

    Le court est à la mode. Et c’est pourquoi les dames portent maintenant les cheveux courts et les messieurs la moustache en brosse à dents.

C’est pourquoi la jupe ne descend pas plus bas que les genoux, pourquoi le chapeau cloche a perdu ses amples bords.                                                

  La mode est au court.


    Les manches de parapluie ne sont pas plus longs que ça ; les chiens-chiens de ces dames tiennent dans leur manchon, à moins que, d’un pas court, ils ne trottinent sur le trottoir.

 

Le court est à la mode


    Les rapides sont maintenant des tacots et les meilleurs voyages sont, comme les discours, les plus courts : ceux que l’on fait, non plus à la vapeur, mais dans un avion qui file à deux cents à l’heure. Vous me direz qu’en agissant ainsi l’homme court à la mort. . Mais la vie est si courte qu’il faut en profiter, au risque de l’écourter encore

 

     La mode est au court. C’est pourquoi Roméo, avec sa moustache courte, et Juliette, avec ses cheveux courts, courent vers un bonheur qui lui-même court si vite qu’à peine l’ont-ils saisi, ce bonheur, ils ne le  plus déjà goûter, tant il est court !

Le court est à la mode …

 Pointilleux

 

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans Culture - Patrimoine
commenter cet article

commentaires