Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 11:52
Depuis longtemps on désirait créer un établissement destiné aux malades pauvres de la commune de Wazemmes.
En 1845, un don de 1.500 F de la famille Rameau-Gennard, permit de louer une maison située à l'angle des rues Sarazin/Racine, et d'y installer 3 lits. Bientôt les offrandes des dames de la Conférence St Vincent de Paul permirent l'installation de 3 lits supplémentaires et d'entretenir une religieuse.
En 1850, le nombre de lits fut porté à 10 et trois religieuses de Notre Dame de la Treille furent chargées de l'administration.
En novembre 1850, Me Mazinghien-Mauduit fit don par testament à la commune de Wazemmes de 7.200 F à condition de fonder un hôpital. Le Conseil Municipal accepta ce don et vota une somme de 19.000 F pour l'acquisition de l'ancien hôtel des pompiers, sis rue Voltaire (aujourd'hui rue de l'hôpital St Roch).
En août 1851, l'hôpital ouvrait ses portes. Une commission était nommée par le Préfet et la ville accordait une subvention annuelle de 8.000 F pour le fonctiionnement.
En 1859, Lille ayant annexé Wazemmes,  les Hospices de Lille prirent possession des lieux qui comptaient alors 35 lits.


En 1877, à l'ouverture de l'hôpital Ste Eugénie (nommé ensuite "de la Charité), St Roch ferma ses portes.
Le bâtiment resta sans affectation durant plus de 2 ans. Me E. Wallaert, aidée de Mes L. Delcourt, E. Imbert et d'autres louèrent aux Hospices l'ancien hôpital pour ouvrir une crèche et accueillir les enfants des mères obligées de travailler dans les usines.
Les Soeurs Augustines ouvrirent la crèche le 3 avril 1880, 80 enfants étaient accueilllis chaque jour, mais un conflit avec les Dames Patronnesses provoqua le départ des religieuses. Le couple qui travaillait avec les religieuses continua l'activité, mais les enfants n'étaient plus que 10...
En 1887, on appela les Soeurs de la Charité pour diriger la crèche, 120 enfants étaient alors encadrés par 4 religieuses. En 1912, le gouvernement Belge remercia les religieuses pour les bons soins donnés aux enfants des ouvrières flamandes de Wazemmes.
De nos jours, ce sont les établissements Delahay, spécialistes en formes de découpe, qui occupent les lieux.


Wazemmes Hopital Saint Roch,  quartier de Wazemmes, histoire de Wazemmes, Wazemmes Lille, club des ambassadeurs de Wazemmes

Partager cet article

Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans Evolution de Wazemmes
commenter cet article

commentaires

Bochner Anne 09/12/2009


très interessant
Merci
Anne


Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog