Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 08:05

 

Poubelle :

 

Au XIX° siècle, la salubrité des voies publiques était un réel problème, de nos jours à Wazemmes, c’est toujours un problème récurrent… auquel la solution miracle est toujours à trouver !!!

 

Un certain préfet de l’Isère, frappé par la malpropreté des rues de Grenoble, tenta, mais en vain, d’y remédier. Nommé préfet de la Seine en 1883, il imposera, par une ordonnance du 15 janvier de l’année suivante, l’usage des boites à ordures et leur ramassage quotidien : « Le propriétaire de chaque immeuble devra mettre à la disposition de ses locataires un ou plusieurs récipients communs pour recevoir les résidus de ménage »

 

Le bon sens populaire fera le reste. Comment appeler autrement que « poubelle » ce nouvel ustensile quand ce préfet révolutionnaire se nommait lui-même poubelle !!!

 

poubelle.jpg

 

Mouchard :

 

Nous sommes dans la seconde moitié du XVI° siècle, à Paris. Le massacre de la Saint-Barthelémy a déjà eu lieu ; mais la chasse aux huguenots se poursuit encore.

Un certain professeur à la Sorbonne, Antoine de Mouchy, qui enseigne la philosophie et la théologie, va mettre un zèle sans limite à traquer tout ce qui ressemble de près ou de loin à un calviniste.

Pour ce faire, il n’hésite pas à recruter une cohorte d’espions pour exécuter ses basses œuvres. Bientôt, on ne désignera plus ses sbires que du nom de leur patron : les mouchards.

 

 

11-05-2013-1204-10.jpg

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans Culture - Patrimoine
commenter cet article

commentaires