Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 08:17

Filatures Wallaert Frères – LILLE

 

La maison Wallaert Frères date de 1815, et a son siège social à Lille. Transmise depuis cette époque de Père en Fils, elle reste toujours la propriété des descendants directs des fondateurs.

 

Elle exploite aujourd’hui, sous la marque W. F. de nombreux établissements travaillant coton et lin dont voici la nomenclature :

 

- Industrie du Coton :

 

Trois filatures à Lille, comprenant ensemble 106.000 broches :

Retorderie à Lille, comprenant 75.000 broches.

Manufacture de coton à coudre, blanchisserie de fils,

Teinturerie, glaçage, mercerisage, cartonnage, à Santes

 

- Industries du Lin :

 

Industrie de Toiles, à Lille ; tissage de linge de table, à Halluin.

Crémage de fils, à Santes, 2 ateliers de confections, à Lille et à Santes.

Maisons de vente : Lille, Paris, Bruxelles, Buenos-Ayres

et nombreuses agences à l’exportation.

 

Le personnel des établissements est d’environ 2.700 ouvriers et ou ouvrières répartis dans les diverses usines de Santes, Lille et Halluin ; dans  ce personnel ne sont pas compris les employés, représentants et voyageurs occupés à la vente, soit en France, soit à l’étranger.

La majeure partie du personnel est ancien, comme l’atteste le nombre de médaillés :

 

- Médaillés du Commerce, 127 ; médailles de la Société des Sciences, 27 ; médaillés du Comité Linier, 41 ; médaillés de la Société Industrielle, 5.

 

La maison a obtenu les plus hautes récompenses dans toutes les expositions, voici ses principaux titres :

 

Paris, 1807 : médaille d’or ; Paris 1878, rappel de médaille d’or ; Amsterdam, 1882,

médaille d’or ; Paris, 1889,  hors concours, membre’ du jury de la classe 30 ;

Paris, 1900, 2 grands prix.

 

Pour actionner ces établissements, il existait en 1914 de nombreuses machines à vapeur dont la force totale atteignait 4.000 chevaux. Par suite de la guerre, trois machines seulement ont pu être remises en état et le complément de la force utile provient des différents secteurs d’énergie électrique.

 

La maison Wallaert Frères a été l’une des plus éprouvées par la guerre. Les filatures et retorderies furent complètement démolies par l’explosion d’un dépôt de munitions, le 11 janvier 1916, (explosion des dix-huit ponts), et les usines de Santes et Halluin, qui se trouvaient près du front, furent entièrement vidées et les bâtiments en partie démolis.

 

Actuellement (1923), toutes ces usines sont reconstituées comme avant la guerre, et le matériel fonctionne au complet.

 

 

                                                                                                                                                                                               suite...

 

13-04-2013-1707-36.jpg

 

le squelette de la retorderie après l'explosion

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes - dans Evolution de Wazemmes
commenter cet article

commentaires