Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....
  • Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes est constitué d'une équipe de retraités dynamiques dont l'objectif est de transmettre la mémoire du quartier à toute les générations....

Recherche

7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 11:06

1-     L’environnement de l’usine :

Depuis les temps les plus anciens, la « drêve Deschodt » a constitué la limite entre Esquermes et Wazemmes.

C’est en Novembre 1844, que les propriétaires de ce chemin, l’ont cédé à chacune des 2 communes, à charge de l’entretien de la rue et du pavage.

La largeur de la rue a été fixée alors à 9m50.

C’est à partir de cette époque que l’industrie textile s’est développée dans ce secteur.

Quatre importantes filatures s’y installèrent :

-         DELEBART-MALLET rue des Stations et boulevard Montebello jusqu’à la place Cormontaigne.

-         LOYER, devenue : LOYER, DUFLOS, HOUZE DE L’AULNOY, rue des Stations, rue Deschodt et rue Corbet.

-         FAUCHEUR : rue des Stations, entre la rue Henri Loyer et rue des Frères Vaillants.

-         SAUVAGE : rue des Frères Vaillants entre la rue d’Antin et la rue des Stations.

Ces 4 usines furent démolies au cours des années 1960, et permirent la construction des résidences : Cormontaigne, Gambetta-Leclerc, l’Arbonnoise et Pardaillan.

Une autre industrie était implantée à côté, dans le prolongement de la Savonnerie Steverlynck, entre les rues des Stations, Deschodt et de Brigode : c’est de la fabrication de glace, sous la dénomination de « La glace pure ».

Pendant quelques années ce site fut repris par la C.E.G.F. : Compagnie des entrepôts et gares frigorifiques, qui concentra ensuite son activité dans la zone industrielle de Lesquin.

Sur cet emplacement a été construit en 1990 la résidence des « Terrasses de Brigode ».

A son tour, la savonnerie Steverlynck va laisser place à 4 petites résidences, de 12 à 31 appartements, réalisées par le promoteur Kaufman et Broad.

Le projet architectural se présente comme une association habile du passé et de la modernité :

Véritable empreinte du passé industriel de la ville

La cheminée sera conservée, ainsi que les arcades en brique rouge des anciens ateliers.

A l’entrée de la rue d’Esquermes, dans l’axe de la rue Gambetta, l’unité de façade ancienne

sera conservée.

Ce souci de sauvegarde du patrimoine ancien mérite d’être souligné.

 

Partager cet article

Repost 0
Le Club des Ambassadeurs de Wazemmes
commenter cet article

commentaires